C'est le 31 juillet 1974 que le gouvernement libéral de Robert Bourassa fait adopter le projet de loi 22.

Le gouvernement du Parti Québécois élu en 1976 allait bonifier cette loi en lui enjoignant entre autres règles celles portant sur l'affichage et la publicité. Depuis, cette loi a été âprement contestée devant les tribunaux fédéraux qui ont cependant toujours reconnu son bien-fondé, tout lui enlevant peu à peu, de procès en procès, l'essentiel de son mordant.

Même si la loi interdit l'affichage en anglais, nombreuses sont les entreprises qui y contreviennent en évoquant des arguments souvent farfelus. Il faut les dénoncer!

Des contrevenants sur le plan de la langue?

Il faut leur en parler.

Rien ne sert de partir en guerre! Mieux vaut en parler. Vous vous inquiétez de l'anglicisation de votre environnement? Parlez-en ouvertement. Un commerce ne semble pas respecter l'esprit de la loi 101? Discutez-en avec le propriétaire. Faites-lui valoir que l'anglicisation de son affichage risque de lui faire perdre des clients, dont des touristes venus au Québec justement pour s'immerger dans notre francophonie!

Office québécois de la langue française

Si vous jugez que vos droits linguistiques ne sont pas respectés, qu' une publicité ou un affichage contrevient à la loi, ou que vous faites face à une situation où le français n'a pas la place que la loi lui accorde, n'hésitez pas et plaignez-vous!

Vous pouvez déposer une plainte par courriel à l'Office québécois de la langue française à l'adresse ci-dessous:

Quelques commerce de Sainte-Rose, Laval, en plein quartier historique et patrimonial, qui ne respectent pas l'esprit de la loi 101. (AOÛT 2017 -  AOÛT 2018)

De gauche à droite, du haut vers le bas:

  1. Sushi Palace (prononcez "Pal-luss") - boulevard Curé-Labelle

  2. Amato - cucina italiana (ce n'est pas parce que c'est en italien que c'est français!) - boulevard Sainte-Rose

  3. Le Boating Club - boulevard Curé-Labelle

  4. Le Riverside - boulevard Sainte-Rose

  5. Le Cheesecake Bar (en 2017) - boulevard Sainte-Rose

  6. Le Black Forest - boulevard Sainte-Rose

  7. Le Cheesecake Bar (en 2018 - après nos plaintes et le passage de l'OQLF, peu de changement) - boulevard Sainte-Rose

  8. Headrush - angle boulevard Sainte-Rose et rue Des Patriotes